• Chapitre 10: Une re-rencontre quelque peu embarassante...

    Le lendemain matin lorsque je me réveillais, je remarquais (avec soulagement je dois dire) que Gavin était déjà partie pour le boulot. 

    Je sautais littéralement de mon lit lorsque je vis l'heure et sans avoir le temps de passer sous la douche je m'habillais rapidement pour aller préparer le petit-déjeuner. Oui, car voyez-vous aujourd'hui c'était le grand jour! Ma fille rentrait à l'école primaire et je tenais qu'elle ai quelques chose de bien consistant dans l'estomac pour tenir toute la matinée jusqu'à l'heure du déjeuner...

    Chapitre 10: Une demande qui fait plouf

    - Les pancakes ne te plaise pas ma puce? Fis-je lorsque je voyais Lina pousser la nourriture avec sa fourchette sans en avaler une bouchée.

    - Si sont super bon m'man

    - Ben alors ma bouille d'amour qu'est ce qui ne va pas? Je vois bien que l'humeur n'y est pas. Tu sais que tu peux tout me dire?

    - Mamaaaaan arrête avec ses surnoms idiot je ne suis plus un bébé maintenant! Je passe en primaire!!

    Je ne pouvais m'empêcher de sourire c'est vrai qu'elle était grande ma pepette, je pouvais maintenant avoir de vraie conversation avec elle et j'adorais ça. Je lui promettais d'au moins essayer de ne plus lui donner de petits noms affectueux pour moi mais si ridicule pour elle et attendis que mademoiselle se décide à ouvrir son coeur.

    Chapitre 10:

    - Maman? Me dit-elle enfin après 2 bouchées de pancakes avalé difficilement.

    - Hum?

    - Je peux rester à la maison? Steuplé steuplé!! Je veux pas aller à l'école j'ai bien trop peur!

    - Le premier jour est toujours stressant mais tu vas voir tu vas adorer j'en suis sûr.

    - Ah ça je crois pas! Je ne connais personne et en plus de ça je commence en milieu d'année! pfffff Vont tous se moquer de moi j'en suis sur... Oh là là j'ai mal au ventre et je crois bien que j'ai la fièvre oui c'est ça je devrais aller me mettre au lit et attendre de guérir pour aller à l'école. Tu voudrais pas envoyer ta petite fille malade à l'école tout de même?

    Ah! Je ne vous avez pas dit que ma fille est une enfant précoce non? Voilà c'est fait! Elle en a de l'imagination pour essayer d'émouvoir ça maman non? Mais avec moi ça ne prend pas!

    Par contre elle a des tendances à la morosité et je culpabilise beaucoup pour ça... Je crois que nos problèmes de couple n'y sont pas étranger et je m'en veux énormément.

    Chapitre 10:

    - Non, non et non tu iras à l'école!

    - T'es méchante!

    - Oui, mais je t'aime tellement fort ça compense! Lui répondis-je un sourire jusqu'aux oreilles.

    Chapitre 10:

    Je serrais très fort ma fille dans mes bras pour l'encourager et c'est ainsi que je le coeur gros, je vis partir ma fille pour son premier jour d'école.

    Chapitre 10:

    De mon côté, je me rendais au musé de la ville pour admirer quelques toiles. 

    Chapitre 10:

    Je suis donc monté à l'étage et admirait une à une toutes les oeuvres accroché au mur... Mon esprit commença à vagabonder et j'imaginais que c'était une de mes toiles qui étaient accrochées là, parmi tous ses artistes de renom. Je serais connu et mes oeuvres partiraient comme des petits pains et se vendraient pour des millions de Simflouz. Moi Clara Lasmala je serais entré dans l'histoire! Bon ok vous allez dire de faire attention au risque de choper la grosse tête! Mais quel artiste n'as pas l'esprit des grandeurs? Enfin pour l'instant je devrais me contenter de ma petite galerie de quartier soupirais-je. A moins que... Riant intérieurement de mon idée je me dirigeais vers le chevalet mis à la disposition des artistes en herbes. Une fois fini, je regardais rapidement si personne n'était à proximité, j'attrapais ma toile, en décrochait une que je jugeais indigne d'être exposé dans un musée et plaçait la mienne à la place. Oui je sais, je ne sais pas ce qui m'est passé par la tête pour agir comme ça c'est d'un puéril! Mais je voulais je pense imaginer ce que je ressentirais si les gens venaient admirais mon travail... Enfin toujours est-il que je m'installais sur une des banquettes et passait plusieurs minutes à regarder l'effet que faisait ma toile entre ses murs. J'allais me lever et replacer le tableau que j'avais relégué sur le sol quand un rire me fit sursauter. Je n'eu pas le temps de me retourner pour voir qui venait d'entrer qu'il vint s'asseoir à mes côtés...

    Chapitre 10:

    - Vous avez bien raison! Me fit-il Comme le proverbe le dit si bien, "on est jamais si bien servis que par soit-même"! Très bonne toile je dois-dire! Bien que j'en ai vu des meilleurs de votre part.

    Il plongeât son regard qui pétillait encore de malice dans le miens.

    Je restais pétrifié quelques secondes ne pouvant détourner mon regard comme hypnotiser par ses yeux d'une lueur si particulière... Enfin? je détournais la tête,honteuse et ne sachant que répondre. La situation semblait l'amuser au plus haut point. Qui était-il d'abord? Il semblait me connaître mais j'avais beau chercher dans mes souvenirs son visage m'étais inconnu. Enfin je reconnu l'étranger que j'avais croisé la veille lorsque je sortais de ma galerie mais à part ça non, j'étais certaine de ne jamais l'avoir rencontré. Comment connaissait-il ma peinture?

    Je bredouillais quelques mots incompréhensible

    - Heu... Je veuillez m'excuser je... Je dois y aller, le boulot...

    Et je me sauvais sans demander mon reste le coeur battant et le feu aux joues.

    Chapitre 10:

    Je pensais encore à cet étranger au regard si beau quand Lina les cours finis vint me rejoindre à la galerie.

    - Coucou m'man! Classe ta galerie!

    C'est vrai que c'est la première fois qu'elle la voyait.

    - Coucou ma chérie! Alors, comment s'est passé ta première journée d'école? Personne ne t'as manger? Lui demandais-je taquine

    - Pfff nan! Ca été dans l'ensemble, me répondit-elle voulant la jouer blaser.

    - Bon... Tu t'es fait des copains?

    Chapitre 10:

    - Bah non ils me regardaient tous comme des merlan frit et personne est venu me parler! Et en plus j'ai reçu de sales notes, les profs m'ont saqué dès le premier jour!! Non mais j'ai eu un C!!!!! M'avoua-t-elle déçue et assez déprimé.

    - Tu verras, je suis sûr que dans quelques jours ça sera comme si tu y avais été depuis toujours. Là tu es nouvelle, normale qu'ils se montrent curieux. Puis tu pouvais aller leur parler, toi. Et pour ce qui est de tes notes... Ne te met pas la pression, tu as du retard à rattraper c'est normal, mais je suis sûr que très vite tu ne m'apporteras que des A.

    - Mouais fit-elle pas très convaincus.

    - Allez installe-toi quelque part je n'en ai pas pour très longtemps j'aimerais finir cette toile avant de rentrer...

    Chapitre 10:

    - Voilà ma caille, j'ai fini! J'ai pensé qu'on pourrait faire un saut à la nouvelle boulangerie qui vient d'ouvrir et se prendre des gâteaux pour le goûter qu'en dis-tu?

    - Ca serait chouette! Je pourrais choisir??

    - Bien sûr!

    - Ouaiiiis j'adore les gâteaux!

    - Je pense que j'avais remarqué! Fis-je en riant et en me remémorant à la vitesse où Lina avait dévoré sa part de gâteau d'anniversaire.

    Chapitre 10:

    Une petite dizaine de minutes plus tard, nous arrivions devant la fameuse boulangerie/pâtisserie.

    - Oh là là tout ça! J'ai envie de tout manger moi qu'est-ce que je vais choisir huuuuum Elle resta un moment, indécise le nez collé sur la vitrine ne sachant sur quelle pâtisserie jeter son dévolue. Puis finalement opta pour des mini-tartelette. Je payais  ses pâtisseries qui au vu du prix (45 simflouz!!! l'arnaque) je l'espérais serait au moins délicieuse puis nous avons pris le chemin de la maison.

    (Si la boulangerie vous intéresse, télécharger sur tsr)

    http://www.thesimsresource.com/downloads/details/category/sims4-lots-community/title/-bakery--muffins/id/1294424/

    Chapitre 10:

    Lorsque nous sommes arrivés, Gavin était déjà rentré.

    J'espérais qu'il serait de meilleure humeur que la veille. Je ne voulais pas d'une énième dispute.

    Mais contre toute attente, ils nous accueillit pour une fois avec le sourire et une bonne nouvelle en prime!

    Chapitre 10:

    Il avait enfin décroché la promotion qu'il convoitait depuis un long moment et avait même reçu une prime! J'étais contente pour lui et soulager que l'ambiance à la maison s'allège un peu.

    - Nous sommes passés acheter des gâteaux... Tu en manges avec nous? Proposais-je

    - Avec plaisir j'ai une faim de loup!

    Chapitre 10:

     Je déballais les pâtisseries et nous nous sommes assis à la petite table de cuisine. L'ambiance détendue fit du bien à tout le monde je crois. C'est avec joie que je voyais le visage de Lina s'illuminer. Pour la première fois nous partagions un moment en famille, un moment sans cri ni coup de gueule ou prise de tête. Qu'elle bien ça fait! Lina se mit à nous raconter en long en large et en travers sa journée d'école. Mon esprit commença à vagabonder et je commençais à me dire que peut être les choses pourraient commencer à s'arranger entre moi et Gavin? Et peut-être même qu'il pourrait s'attacher à ma fille? Je l'espérais du plus profond de mon coeur, mais pour être sincère, quand je percevais certains regards que lançait Gavin à ma fille je doutais réellement de voir ce jour arriver...

    Chapitre 11: Une demande qui tombe a l'eau

    Quelques jours plus tard, eu lieu l'ouverture officiel de ma galerie! Quelle fierté mes amis! Bon je vous avoue que je n'en menais pas large! J'avais mis ma plus belle robe en essayant de m'habiller en peu plus "femme" que dans mes habitudes. Et donc ce fameux matin c'est le coeur battant que je tournais le petit panneaux signalant ma boutique ouverte! Quelle angoisse! Ca y est, les dés était jeter et j'attendis les premiers clients (en espérant qu'il y en ai) fébrilement.

    Chapitre 11: Une demande qui tombe a l'eau

    Je m'étais mis devant mon chevalet pour passer le temps et essayer de me calmer un peu. Enfin, les premiers clients arrivèrent et ce que je peux dire c'est que la reaction de certain devant mon travail me mis encore plus la pression! Mais bon j'essayais de garder mon calme ( ce qui avec mon sang chaud est très mais très très compliqué) et je continuais mon travail en attendant que quelqu'un montre un réel intérêt pour l'une de mes toiles et non de la curiosité.

    Chapitre 11: Une demande qui tombe a l'eau

    Et la lumière fut!!!

    Je vendais mon premier tableau quel bonheur!!

    Bon ce n'était pas le meilleur ni le plus cher mais c'était ma première vente. Une chape de plomb s'envola de mes épaules et je me sentais plus détendu alors que j'encaissais ce monsieur.

    Il me félicita pour mon travail et ne manqua pas de me dire qu'il ne manquerait pas de parler de ma galerie à son entourage. Dans les petites villes, le bouche à oreille et aussi efficace qu'une bonne publicité et c'est gratuit en plus!

    Chapitre 11: Une demande qui tombe a l'eau

    Dans la foulé, je gagnais mon 9ème point en compétence peinture.

    Chapitre 11: Une demande qui tombe a l'eau

    J'avais attendu et essayé de convaincre plusieurs clients de craquer pour une de mes oeuvres mais finalement je ne fis qu'une seule vente. Mais pour une première journée je me dis que ce n'était pas si mal et c'est fourbu mais heureuse que je fermais ma boutique à la mi-journée. Il était encore tôt mais je n'en pouvais vraiment plus, j'étais comme vidé de toute énergie vitale et comme ma petite galerie ne disposait pas de tout le confort nécessaire (sanitaire/coin repas) je rentrais à la maison afin de me retaper un peu.

    Chapitre 11: Une demande qui tombe a l'eau

    A peine étais-je sortis du taxi que ma fille arrivait en trombe pour me serrer dans ses bras.

    - Et bien fis-je en riant Je t'ai manqué a ce point?

    - Oh oui je m'ennuyais trop.

    C'est vrai que faute de finance ma fille n'avait pas grand chose pour s'occuper à par quelques livres. C'est donc avec bonheur que je lui révélais enfin la surprise que j'avais préparer par téléphoné cet après-midi.

    Chapitre 11: Une demande qui tombe a l'eau

    - Si tu allais voir sur le côté de la maison? Mon petit doigt m'a dit que quelque chose t'attends!

    - Quoi quoi??

    - Va voir au lieu de poser des questions!

    Chapitre 11: Une demande qui tombe a l'eau

    - Un échiquiiiiiiiiiiier! C'est ce que je voulais en plus!!! Fit-elle toute excité

    - Oui je le sais bien!

    Oui, à peine mon tiroir caisse avait-il engranger le gain de ma première toile que je m'étais empressé de téléphoner au magasin de jouet de la ville pour lui commander ce cadeau. Gâter ma fille était mon plus grand plaisir.

    Chapitre 11: Une demande qui tombe a l'eau

    Je regardais ma fille en pleine concentration. Pour un moment, toute tristesse avait déserté ses si beaux yeux. La voir heureuse faisait mon bonheur. Comment étais-ce possible d'aimer un enfant si fort que ça? Elle seule suffisait à mon bonheur, je ne voulais partager ça avec personne d'autre. Une évidence me tomba dessus, je venais de réaliser que je ne voulais pas d'autre enfant, je ne voulais pas prendre le risque de modifier cette relation si intense avec ma fille...

     

    « Chapitre 9: Crise de paternitéChapitre 11: Avant de nous dire adieu »

  • Commentaires

    1
    Jeudi 21 Mai 2015 à 11:39
    Alors c'est une suite magnifique ♥ j'adore la relation entre Lina et sa maman, c'est tellement fort que j'en ai des frissons! Clara fait vraiment tout pour que sa fille soit heurese, et sa se sent, le problème reste Gavin, vas-t-il enfin accepter la petite? elle est si mignone que s'attacher à elle devrait être facile... pour le momen t ça à l'air de s'arranger un peu, ils ont réussi à prendre un repas dans la bonne humeur, un petit espoir peut-etre ^^
    Lina est super mignone! elle a déjà son petit caractère et essaie de faire ceder sa maman au charme, heuresement que Clara ne se laisse pas prendre au jeu du: tu voudrais pas que ta fille malade aille à l'école hein maman? looool j'adore!
    La petite galerie de Clara est toute mignone! elle m'a bien fait rire, lorsqu'elle enleve une toile pour y mettre une des siennes au musée de la ville mdr, en même temps elle a raison hein, mais ça n'a pas échapé au charmant inconu qui se trouve tjrs la au mauvais moment mdrrrrrrr... et la voilà troublée... (à suivre)
    Enfin une toile de vendu et hop un cadeau pour sa petite merveille, c'est trop chou!
    j'ai adoré ma chérie, encore un beau chapitre tout en emotion comme tu sais si bien les faire ♥ je veux la suite ♥
    2
    Jeudi 21 Mai 2015 à 12:08
    La petite Lina est vraiment très jolie ! La galerie est enfin ouverte et Clara a pu faire sa première vente,toutes mes félicitations !! C'est bien que Gavin se detende un peu, ils ont pu passée un bon moment en famille. Les pâtisseries avaient l'air délicieuses ;) Sinon qui c'est ce monsieur qui suit Clara partout ?!! Je veux savoir ça m'intrigue trop ! :) Super chapitre avec toujours de belles photos <3
    3
    Jeudi 21 Mai 2015 à 12:40

    La petite Lina est vraiment une très jolie petite fille <3 , intelligente avec un petit coté morose .

    J'aime beaucoup la complicité entre elle et sa maman... c'est tellement bons ces instants magiques que je comprend que sa maman n'en veuille pas d'autre car 

    ce lien si fort entre elles va t'il changer si un petit frère ou une petite soeur débarque ?

    Ah Gavin est heureux, il sourit enfin ça fait du bien de le voir ainsi et en plus il ramène une promotion.

    Très belle ta galerie, j'espère que tu en gagnera des sous.

    4
    Jeudi 21 Mai 2015 à 15:34

    Dure le premier jours, mais finalement elle en avait des choses a raconter en rentrant donc c'est que ça lui a plu l'école ... Une première vente de ses tableaux bah c'est un début pas facile mais j'suis sur qu'elle y arrivera . Gavin on ne sait plus comment le prendre celui là franchement il lui faut une promo pour redevenir "normale" enfin bon j'espère que s'arrangera quand même...  Pas d'autre enfant ? Oh sniff bon bah on sait que ça sera Lina l'héritière lol en même temps elle est toute belle ! Et l'inconnu là, qui s'est ? je veux savoir tu nous laisses trop dans le vide là lol vivement la suite ma chérie j'ai adoré ! Gros bisous 

    5
    Samedi 23 Mai 2015 à 11:39

    Très belle suite ^^ La petite Lina est très jolie, et j'aime sa façon d'être. C'est bien Gavin essaie de surmonter "sa peine" de ne pas être le père de Lina, ça fait plaisir a voir. Cela prendra certainement du temps mais, peut-être y arriveront-ils? 

    Sa galerie à l'air de bien marcher, c'est cool à voir ça.

    6
    Lundi 25 Mai 2015 à 23:08

    J'aime bien cette suite mais j'ai hâte d'en savoir plus sur ce mystérieux homme brun du musée ! Lina est une gentille petite fille et très intelligente, j'aime beaucoup aussi la relation fusionnelle entre la mère et la fille. Gavin serait presque de trop enfin sauf pour les finances car on ressent bien que le budget est serré à cause de la galerie. D'ailleurs c'est super la galerie ! Je n'ai pas encore exploré les magasins dans le nouvel addon alors je suis bien contente de voir un peu comment ça marche ! Merci aussi pour le lien pour la boulangerie même si j'ai déjà celle d'Angerouge ! J'aime beaucoup aussi les tenues de Clara. 

    Les photos sont top aussi ! 

     

     

    7
    Samedi 13 Juin 2015 à 14:44

    La galerie à l'air de bien marcher, tant mieux ! 

    Elle n'a pas vendu grand chose mais c'est déjà sa !

    Sinon très belle suite,on ne comprend pas trop Gavin, ils change de comportement du jour au lendemain...

    8
    Jeudi 25 Juin 2015 à 23:52

    Lina est vraiment attachante, elle et Clara sont vraiment complice :)

    Gavin qui ramène une promotion et il est enfin de meilleur humeur en espérant que tout s'arrange 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :